Enfants du Monde s’engage pour une éducation de qualité en améliorant l’enseignement et en formant les enseignants et leurs formateurs dans certains des pays les plus pauvres du monde. Au Tchad, nous avons récemment appuyé l’ouverture de trois centres professionnels pour des adultes peu formés. Rosalie Togomadi, 38 ans, est une parmi les 90 apprentis. Son objectif est d’apprendre comment rentabiliser son élevage, mieux connaître les techniques d’élevage et, en parallèle, d’améliorer ses connaissances scolaires très basiques. «J’ai neuf moutons et quatre chèvres. Avec l’argent de la vente de mes animaux, je paie la scolarité de mes enfants et leurs fournitures scolaires. S’il reste de l’argent, je l’utilise pour acheter des habits et nourrir ma famille», explique cette mère de huit enfants.

J’aide à améliorer l’éducation dans les pays pauvres