« J’ai été exclue après trois ans de scolarité, mais j’ai eu une seconde chance », raconte Nadège Simporé qui fréquente maintenant une école soutenue par Enfants du Monde.

Actuellement, ce sont plus de 100 écoles qu’Enfants du Monde soutient au Burkina Faso et 3'500 enfants qui bénéficient d’une seconde chance. L’enseignement dispensé est adapté aux réalités locales, pour permettre aux élèves d’améliorer leur vie quotidienne et celle de leur communauté.

Intégrée dans une école soutenue par Enfants du Monde, Nadège y reçoit un enseignement bilingue et ses notes se sont améliorées. Elle est aujourd’hui plus confiante en son avenir : « Je veux devenir enseignante pour partager mon savoir avec les autres ».

 

J'aide à améliorer l'éducation dans les pays pauvres