nos ambassadeurs

Des hommes et des femmes acquis à notre cause

 

Au-delà de son travail mené sur le terrain avec ses partenaires locaux, Enfants du Monde est entourée de personnes convaincues de l’utilité de sa mission d’aide aux enfants et femmes défavorisés. Ce sont les ambassadeurs de bonne volonté de notre ONG suisse.

Personnalités publiques de Suisse, les ambassadeurs d’Enfants du Monde s’engagent bénévolement à nos côtés et contribuent, de par leur exposition médiatique ou les fonctions importantes qu’ils occupent ou ont occupées, à faire davantage connaître les projets de notre ONG.

 

Patrick Chappatte, dessinateur de presse et ambassadeur d'Enfants du Monde

Patrick CHAPPATTE

Dessinateur de presse

Genève

«Le travail d’Enfants du Monde est louable. Alors, si on peut utiliser mon nom pour faire quelque chose de bien, tant mieux. En plus, les projets touchent quelque chose en moi, ayant trois enfants.»

Jean-Philippe Rapp, ancien journaliste à la RTS et ambassadeur d'Enfants du Monde

Jean-Philippe RAPP

Ancien journaliste à la RTS

Founex

«Je me sens concerné par le sort des enfants défavorisés. Je pense qu'il est très important que tous les enfants puissent aller à l'école pour avoir une vie professionnelle plus tard. Enfants du Monde donne une perspective aux enfants défavorisés et fait un très bon travail.»

Dodo Hug, ambassadeur d'Enfants du Monde

Dodo HUG CONTINI

Chanteuse et musicienne

Zurich

«Les enfants sont des personnes à part entière! Pour moi, c’est essentiel que leurs droits soient respectés – c’est-à-dire, qu’ils puissent grandir dans un environnement adapté, recevoir l’affection dont ils ont besoin, manger à leur faim et avoir accès à une formation scolaire. C'est pourquoi je soutiens Enfants du Monde.»

Corina CASANOVA

Ex-chancelière de la Confédération

Berne

«Je suis heureuse de pouvoir faire quelque chose pour les enfants qui vivent dans des conditions difficiles. Les activités d’Enfants du Monde m’ont convaincue: Elles mettent l’accent sur la santé et l'éducation et offrent des perspectives pour une vie meilleure. Lorsque je suis invitée à des conférences, je demande toujours de faire un don à Enfants du Monde au lieu de demander des honoraires.»