accès aux soins

 Enfants du Monde simplifie l'accès aux services de santé

 

Au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest, beaucoup d’enfants portent le surnom «né en route» parce que leur mère, qui n’est pas arrivée à temps au centre de santé, a accouché en chemin. L’accès aux soins n’est pas seulement limité par les distances souvent très grandes entre les villages et le centre de santé mais aussi par des routes en mauvais état ou impraticables lors de la saison des pluies.

Une autre difficulté qui empêche la population de recevoir des soins de santé de qualité est le manque ou le coût élevé des transports. Enfants du Monde s’engage pour une santé pour tous en améliorant l’accès aux soins. Nous animons des tables-rondes pour trouver ensemble, avec la population locale, des solutions à l’accès difficile aux services de santé et donnons un soutien financier pour les mettre en œuvre.

 

Nos points forts:

  • Moins d’accouchements surviennent en route ou à la maison.
  • Dans nos cours de santé, nous encourageons les familles à bien préparer l’accouchement, notamment en prévoyant un moyen de transport et en mettant de côté de l’argent en cas de complication.
  • Nous aidons à construire des foyers d’attente pour femmes enceintes près des centres de santé. Les femmes enceintes y passent leurs derniers jours de grossesse, évitant ainsi de longs et fatigants trajets lorsque les contractions ont commencé.
  • Nous aidons la population locale à s’organiser elle-même pour améliorer l’accès aux soins – par exemple en se cotisant pour réparer des routes, acheter des vélo-ambulances, des mulets ou financer des barques qui permettent de transporter les femmes enceintes.
  • S’il n’y a pas d’ambulance à disposition, des accords sont parfois négociés avec les chauffeurs de taxi ou la police pour les transports d’urgence vers le centre de santé.
  • Certains villages ont créé un fonds d’urgence qui permet aux familles les plus pauvres de financer les soins au centre de santé quand il y a une urgence.