Projet de santé au Salvador

Enfants du Monde contribue à une meilleure politique de santé

 

Dans le passé, le Ministère de la Santé du Salvador a souvent mis ses efforts en matière de santé uniquement sur le renforcement des services de santé.

L'accès difficile aux centres de santé, faute de moyen de transport,  a été, par exemple, peu pris en compte. De plus, l'Etat du Salvador n'a accordé que très peu d'importance à la sensibilisation à la santé des femmes et de leur famille. Elles ne sont en majorité pas assez informées des risques liés à la grossesse et ne peuvent donc pas prendre les bonnes décisions pour les prévenir.

Depuis le lancement du projet de santé d'Enfants du Monde au Salvador, le nombre de décès a fortement diminué dans les huit municipalités concernées. Et l'explication réside dans l'approche de santé utilisée par notre ONG suisse.

Convaincu par les résultats que nous avons obtenus dans la mise en oeuvre de cette approche au niveau local, le Ministère de la Santé du Salvador a sollicité le soutien d'Enfants du Monde pour utiliser cette même approche au niveau national. Notre ONG suisse a collaboré avec le Ministère de la Santé du Salvador pour réfléchir à la meilleure façon d'intégrer notre approche de santé communataire dans sa politique nationale de santé et ainsi l'appliquer à l'ensemble du pays.

Nos points forts:

  • Environ 143'100 femmes enceintes et bébés dans le pays bénéficient de notre projet de santé
  • Lors des réunions d'informations, les femmes enceintes et leur famille apprennent à reconnaître les signes de danger liés à la grossesse
  • Des formations continues sont proposées au personnel de santé
  • S'il n'y a pas d'ambulance à disposition, les chauffeurs de taxi ou la police garantissent les transports d'urgence vers l'hôpital
  • Les agents de santé de l'ensemble du pays sont formés pour appliquer l'approche de santé promue par Enfants du Monde

Enfants du Monde travaille en collaboration avec le Ministère de la Santé du Salvador, l’Organisation Panaméricaine de la Santé et l'Organisation Mondiale de la Santé.