systeme de telemedecine p.a.n.d.a.

Les nouvelles technologies au service des futures mères

 

Au Burkina Faso, bien que 86.2% des femmes accouchent en présence de personnel de soins, le taux de mortalité maternelle reste un des plus élevés au monde – 371 décès pour 100'000 naissances. Dans les zones reculées du pays, la situation est encore plus préoccupante. Il est souvent difficile d’accéder à des soins de santé de qualité, et les femmes enceintes ne bénéficient toujours pas d’un suivi adéquat de leur grossesse. Cela est dû entre autres à un manque de formation et d’encadrement des sages-femmes, infirmières et accoucheuses auxiliaires exerçant dans les régions rurales. Ainsi, si des complications ne sont pas décelées à temps, la vie des mères ainsi que celle de leur bébé peuvent être mis en danger.

Pour tenter de remédier à ce problème, Enfants du Monde, dans le cadre de son programme d’amélioration de la santé des mères et nouveau-nés au Burkina Faso, a participé à la mise en place d’un système Android de télémédecine P.A.N.D.A. (Pregnancy and Newborn Diagnostic Assessment). Ce projet a été mené avec le soutien du Ministère de la Santé du Burkina Faso et des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Déjà testé avec succès à Madagascar et adapté au contexte et système de santé du Burkina Faso, le système P.A .N.D.A. permet d’offrir des soins prénatals de qualité aux femmes enceintes. Il accompagne le personnel de santé dans toutes les étapes d’une visite prénatale en lui permettant de recueillir des informations médicales, d’effectuer des tests de dépistage et de faire aussi de la sensibilisation à la santé auprès des femmes enceintes. Le système de télémédecine permet ainsi de passer en revue et de transmettre les gestes à adopter tout au long de la grossesse. La femme enceinte et sa famille sont alors mieux préparées à l’accouchement et savent ce qu’il faut faire pour rester en bonne santé et si des complications surviennent.

 

Système de télémédecine P.A.N.D.A.