projet d'Éducation non formelle au burkina faso

Offrir une seconde chance aux enfants déscolarisé·es

 

Lorsque l’école publique a refusé d’accueillir Zalissa parce qu'elle était trop âgée, son sort était scellé. En tant que fille dans un village à majorité analphabète au Burkina Faso, sa voie était toute tracée : mariage précoce, maternités rapprochées, travaux dans les champs, corvées d’eau et de bois.

Heureusement, Zalissa a pu rejoindre une des écoles soutenues par Enfants du Monde de 2004 à 2020 au Burkina Faso et destinées aux enfants qui n’ont jamais été à l'école ou qui l'ont quittée trop tôt. En leur permettant d'aller à l'école, notre ONG suisse aide des milliers d'enfants défavorisés du Burkina Faso, notamment les filles. Dans ces écoles de la seconde chance, dites non formelles, les élèves reçoivent une éducation de qualité grâce à laquelle ils·elles peuvent continuer leurs études ou apprendre un métier. Les connaissances et compétences acquises les aident à sortir de la pauvreté et à se construire un avenir.


Notre impact sur le terrain

  • Plus de 6’500 enfants et adolescent·es ont été scolarisé·es dans 100 écoles non formelles entre 2013 et 2016
  • Une attention particulière est portée à la scolarisation des filles : plus de 50% des élèves dans les écoles que nous soutenons sont des filles
  • Les écoles gérées par nos organisations partenaires locales sont à l’écoute des familles et adaptent leur fonctionnement et leur enseignement à la vie locale. Dans les écoles destinées aux enfants berger·ères par exemple, les élèves apprennent non seulement à lire et écrire mais aussi comment s’occuper du bétail
  • Les cours sont dispensés en deux langues – en français, la langue officielle, et en langue locale
  • Les enseignant·es reçoivent une formation pédagogique approfondie qui leur permet d’améliorer la qualité de leurs cours
  • Une formation pour l'équipe formatrice du corps enseignant des écoles publiques bilingues a été mise en place. Les formateur·trices et enseignant·es apprennent à améliorer la qualité de leurs cours en langues et mathématiques grâce à un enseignement bilingue (français/langue locale) basé sur une approche pédagogique innovante et active