Au Bangladesh, pays de plus de 160 millions d’habitants, les premiers signes de l’épidémie commencent à arriver, avec plus de 50 cas confirmés à fin mars. La course contre la montre pour enrayer la propagation du coronavirus est lancée et le partenaire d’Enfants du Monde sur place, Building Resources Across Communities (BRAC), y travaille déjà.

Prévention covid BangladeshFormation et protection des agents de santé

BRAC a pris des mesures pour assurer la protection de son personnel et des bénéficiaires de ses interventions et mobilise son vaste réseau d’agents de santé communautaire répartis sur tout le territoire national pour diffuser des messages de prévention auprès des populations.

Tout d’abord, des personnes clés de BRAC ont été formées sur les principales mesures de prévention et de réponse à la pandémie du COVID-19 par les experts du département biomédical de l'Institut national d'épidémiologie, de contrôle des maladies et de la recherche du Bangladesh.

Ensuite, un groupe de ‘formateurs de formateurs’, d’une quinzaine de personnes a développé du matériel de formation pour la prévention et le contrôle des infections, la mise en place de protocoles standardisés ainsi que du matériel de communication en langue locale. Ces formateurs ont utilisé notamment une plateforme en ligne afin de toucher rapidement les 3‘000 bureaux du partenaire local d’Enfants du Monde.

Campagne d’information de la population locale

Enfin, près de 100‘000 agents de santé communautaires et volontaires ont été déployés sur le terrain dans le but d'informer la population sur cinq pratiques clés de contrôle de la propagation du COVID-19 : le maintien de la distance sociale, le lavage des mains, l'éducation contre la toux, la quarantaine à la maison, l’identification des symptômes et des consultations à distance. Les agents de santé portent un masque et utilisent une solution hydro-alcoolique. Ils distribuent également des brochures explicatives sur les gestes clés et bonnes pratiques.
Jusqu’au 5 avril, le partenaire local d’Enfants du Monde appuie les efforts du gouvernement dans une campagne de sensibilisation de 10 jours qui cible 5 millions de foyers en vue de contrôler la propagation du virus. Cette campagne de sensibilisation passe par de nombreux canaux notamment une plateforme de formation en ligne, des médias sociaux, une page Facebook et un blog.

Lutte contre le COVID-19 au Bangladesh | Poster pour femmes enceintesCentres de santé communautaires en difficulté

En dépit de ces efforts, les centres de santé communautaires (Community Clinic) ne sont pas encore prêts pour l’identification et le triage des personnes suspectes de COVID-19. Dans les sous-districts de Sorail et Kasba, à l’instar d’autres sous-districts du pays, les prestataires de soins des centres de santé communautaires n’ont pas encore bénéficié de formations sur la prévention et le contrôle de l’infection au COVID-19, ne disposent pas encore d’équipement de protection individuels (gants, masques…), ni de protocoles standardisés ou de supports de communication pour informer les patient-e-s et leurs accompagnants. Ces centres n’ont pas des ressources financières suffisantes pour pouvoir acheminer les tests vers les laboratoires de référence du COVID.

Actions d’Enfants du Monde

Enfants du Monde, à travers son partenariat avec BRAC, travaille actuellement à la mise en place des mesures suivantes : formation des prestataires de soins, mise à disposition des équipements de protection individuelles, soutien pour des frais de transport des tests et la mise à disposition de matériel de communication (posters, vidéos…).
Un accent est mis à travers diverses démarches d’information/de formation sur les recommandations de protection du personnel de santé qui réalise les visites prénatales, les accouchements et les soins postnatals. Les informations spécifiques sur la protection face au COVID-19, l’identification des cas suspects et l’organisation des services de santé de la mère du nouveau-né sont prodiguées aux prestataires de soins afin de réduire la propagation du virus au sein de structures sanitaires.

Ci-contre le poster à l'attention des femmes enceintes sur les gestes barrières contre le COVID-19, réalisé en collaboration avec les Hopitaux Universitaires de Genève et Terre Innovative.